Des textes messagers …et des peintures à s’offrir

Tout Est

Tout est si juste , si simple et si aimant.

Rien à rechercher ni à convaincre,

rien à tenter, à développer.

Juste être.

Se regarder dans sa nudité.

Contempler l’être de grâce qui est.

Simple,Honnête.

 Chevaucher son soi divin

comme on entre en son royaume.

Bâtir son corps à âme

en âme de coeur.

 Un immense miroir est tendu,

devant le voile.

Oseras tu t’y regarder dans ta nudité ,

en toute simplicité, honnêteté, humilité?

 Oseras tu regarder cet être divin,

sa grandeur qui n’a de cesse

que de s’exposer au grand jour,

dans l’éclat du coeur,

unique, réunifié?

Un grand miroir est posé là,

à tes pieds.

Dans la terre, dans ta matière,

oseras tu rayonner pour illuminer

de tes pas ce royaume

du coeur et de la vérité?

 Ta vérité est ton chemin, explore le, regarde le en ton miroir,

en notre miroir,

car nous ne faisons qu’Un

quand nous nous y plongeons.

 Oseras tu ce regard bienveillant,

ce regard de paix qui fait de toi

cet être si doux et si aimant?

Oseras tu aussi, contempler

au coeur du coeur ,

ces ombres tant aimées de la lumière qui la font exister pour ce qu’elle est :

TOI, MOI, NOUS, le UN ?

Le petit et le grand, le chaud et le froid, le doux et le dur, le tout et le rien,

le je et le jeu.

 Je suis et tu es

et rien n’est plus beau

que le regard si juste

que tu oseras poser sur toi.

 Compassion pour cet être de grâce

venu ensemencer la matière.

 Compassion et respect pour cet être posé à tes côtés

qui te révèle aussi à toi même.

Pas de jugement, ni bon ni mauvais.

Tout EST et tout a sa raison d’être puisque Nous sommes.

Je t’Aime, je m’Aime, je nous Aime.

Aimons nous.

Aimons la vie pour ce qu’elle est: révélatrice de qui nous sommes,

êtres de lumière saupoudrés de paillettes d’ombres à aimer.

 Plonge dans ce miroir

et je t’emmène dans la clairière

où tout te parlera de toi.

Tu te reconnaîtras

au creux de moi.

Nous serons face à face,

Coeur à Coeur

et nous brillerons de mille couleurs.

Ecoute et vois ton reflet

dans le miroir du monde.

J’y suis,

contemple moi ,

je suis Toi. « 

Hommes femmes Unis


Coeur de Bohème, aime la vie

qui est tienne,

Eclat d’Homme, Eclat de Femme,

OM Mani PADME HUM .

La charité chrétienne n’est pas

de mon monde

mais je souhaite de tout cœur vous réunir,

Homme, femme de ma terre.

Terre d’Abondance, Humus de mes origines…

Vous les hôtes immensément aimés.

Côte à côte, Je ne suis pas ta côte,

tu n’es pas mon enfant.

Main dans la main, en équilibre,

nous respirons le même parfum en ce jardin cosmique.

La matière nous réunit,

nous si démunis, l’un sans l’autre.

Vie de déchéance, mon pouvoir t’abusait

et te mettait en esclavage,

toi la Femme, toi ma femme…

Triste revanche des jours anciens

où tu me dominais.

Aujourd’hui, je nous veux

Lien de Coeur et d’Esprit,

Tout en Un.

L’ombre s’est dissipée,

les noces sont annoncées.

Aimons nous comme

au commencement,

Amazone et guerrier chahutés,

à nouveau réconciliés.


Je m’incline devant ta grandeur

Déesse de la Terre,

Je t’honore et j’honore ta puissance,

Homme conquérant

de notre Terre promise.


(Shamara Le 10 novembre 2018)



Equinoxe

Equi-noces, noces d’éternité,

à qui sait unir, l’ombre et la lumière,

Le Coeur et le corps,

le ciel et la terre,

la Femme et l’Homme,

Au Coeur de Soi.

Ecchymose à qui se nie,

à qui te nie,

Parcelles de mon Moi Uni.

Equi-Ose enfin, se marier au différent

sans se perdre.

Que l’équinoxe du printemps nous

ouvre la porte d’un Possible,

afin de vivre en paix

sur nos terres

originelles.



Marie-Pierre & Shamara




Illusion


Il n’y a plus d’espace,
il n’y a plus de temps,
Il n’y a que toi,
Moi,
Nous,
le Tout …


Parfois nous cheminons ensemble,
Unis,
Main dans la Main,
Cœur à Cœur,
et parfois l’ombre de l’oubli

voile nos esprits,
voile nos cœurs,
et je pleure …


Je nous vois séparés,
plus de Un,
Et la vie vole en deux morceaux…


Alors je me tempête, je te crie,

je me débats et hurle cet enfer.


Enfermement où tu es mon ennemi,

ma bataille.


C’est alors que le silence me réveille,
et au cœur de mon coeur

je nous retrouve,
Toi, Moi, Nous,
Parcelles de vie au cœur du grand Tout .


Les possibles alors se révèlent.
Je t’aime, je m’aime,

je nous aime car je sais …
L’ombre et la lumière

sont nos compagnes d’Eternité.


Alors pardonne moi

si parfois je semble m’égarer
sur des chemins de traverse
où je ne te reconnais plus.


Sache que dans mon silence

je saurai te retrouver,
je saurai me retrouver

et trouver le chemin

qui tisse nos différences
dans un patchwork de fils noirs

et de fils blancs.


Ca pulse !